French Coqs – Impression 3D coquine

Edit : Il semblerait que la France ne soit pas encore prête pour l’impression en 3D de sextoy 😉

French Coqs à trouver une utilisation concrète de l’impression 3D.
Cette jeune société lancée le 24 décembre 2013 ne brode pas que de la dentelle.
Avec un jeu de mot dans le nom que l’on peut lire de plusieurs manières :
– French comme Français et coqs comme l’animal emblématique de la France …
– French comme Français et coqs ou plutôt cock qui dans l’argot anglophone désigne … le pénis.

Car oui, c’est bien vers la 2ème définition qu’il faut s’orienter pour comprendre ce que fait French Coqs.

L’impression 3D?

Vous en entendez parler de plus en plus souvent dans vos journaux télés mais l’impression 3D concrètement c’est quoi?
Une imprimante 3D permet de reproduire des objets en relief (en 3D donc) à partir d’un plan sur ordinateur.
Actuellement, son utilisation est majoritairement professionnelle, notamment pour modéliser des pièces complexes dans l’industrie.
Mais comme toute technologie, l’impression 3D va se démocratiser pour le grand public avec des imprimantes personnelles qui verront leurs prix baissés rapidement.
Aujourd’hui même la Poste teste ce type de services dans 3 bureaux de postes franciliens en proposant à des particuliers de découvrir cette technologie du futur notamment via l’impression de coques pour smartphones.

La technique est « simple », l’imprimante superpose des couches successives de matières pour recréer un objet. Cela peut être du fil fondu, du plastique, de la cire, de la céramique ou encore du silicone …

French Coqs et la photocopine

french coqsC’est la qu’intervient l’équipe de French Coqs composée de Guillaume, Clément et leurs nombreux amis (et amies).
Adepte de cette nouvelle technologie, ils ont tout de suite vu le potentiel de l’impression 3D pour un secteur qui lutte contre la morosité ambiante : les sextoys.

French Coqs propose ainsi deux services distincts :
– le lab qui vous propose de créer sur plan votre sextoy personnalisé. Vous déplacez des cotes, vous choisissez l’échelle et vous visualisez directement sur votre écran le résultat final de VOTRE sextoy.
– la Photocopine. La on rentre dans l’application concrète de l’impression 3D. A partir de 3 photos d’un pénis (sous 3 angles différents), on obtient une copie 3D, il ne restera plus qu’a choisir la taille (de 10 cm à 36 cm …) l’ajout ou non d’un vibreur et on passe à la caisse.
Car oui, là ou le bât blesse, c’est dans le prix. L’impression 3D à un coût et il va 80€ à 331€ pour le modèle le plus long avec l’option vibrante.

A ce prix la, on a un objet Made in France et surtout un objet unique et c’est peut-être cela la fierté française?

2 Comments

  1. Martine
    25 janvier 2014
    Reply

    bon je vais aller regarder le site ce soir (oui les enfants sont pas loin) et voir ce concept car je reste curieuse des forme qu’on peut choisir
    Merci de ton info 😉

  2. 26 juillet 2014
    Reply

    Bon concept, site bien réalisé. La qualité du matériau semble également là avec du silicone de grade médical. Bravo aux frenchies !

Laisser un commentaire