Test drive Infiniti Q50 et QX70

La marque Infiniti reste assez confidentielle en France malgré une notoriété croissante.
Cette filiale haut de gamme de Nissan propose des modèles dotées de technologies exceptionnelles pour un prix relativement bon marché pour cette gamme.

J’ai eu l’occasion de réaliser deux test-drive dans des conditions de montagne pour tester la technologie exclusive d’Infiniti en matière de tenue de route.
Infiniti Q50 et QX70
La météo était belle, plein soleil, la route dégagée et sèche hormis un test de démarrage sur neige sur un parking en pleine montagne.

Test drive Infiniti Q5O Hybrid AWD

J’ai commencé par le modèle hybride Q5O Hybrid AWD.
Tout est fait pour faciliter l’expérience de conduite.

L’interface de la Q50 permet de nombreux réglages comme la position des rétros / dureté du volant / conduite éco ou sport / affichage de la charge électrique.
Cela va même plus loin, puisque ces différents réglages peuvent être sauvegardés et encodés directement dans la clé.
Dans le cas d’une voiture partagée entre monsieur et madame par exemples, il suffit d’approcher de la voiture pour voir ses réglages mis en place.
Je n’ai pas été jusqu’à tester l’ordre des stations de radios, mais cela pourrait m’éviter d’avoir Cherie FM à fond les gamelles à chaque fois que je démarre ma voiture 😉
Le système GPS est accessible depuis un smartphone via une appli dédiée, en terme plus simple, on peut programmer une destination tranquillement depuis son tel et une fois le tel couplé via le bluetooth, tout est transféré sur votre écran de voiture.

Côté confort, la voiture est très bien isolée, même lorsque le moteur essence prend la relève de l’électrique, le silence règne en maître dans l’habitacle.
Les deux fauteuils avant sont séparés par un accoudoir central qui comprend le levier de vitesse automatique ainsi que la molette de navigation de l’interface graphique.
On se sent comme en première classe d’un avion avec des fauteuils confortables, une clim réglable pour chaque personne.
L’arrière n’est pas en reste avec une assise confortable, le coffre peut loger deux grandes valises sans problème.

Niveau conduite. Un PUR plaisir avec une Boîte automatique séquentielle à 7 rapports et le tout premier système de direction intégralement électrique au monde. Qu’est ce que cela signifie? que si vous arrivez chez un garagiste traditionnel qui ne connaît pas la marque, il risque de chercher très longtemps la colonne de direction 😉
Sur une route de montagne en lacet, la voiture ne bouge pas d’un poil, elle ne « chasse » pas de l’arrière et reste parfaitement stable.
Le modèle que j’ai testé possède 4 roues motrices indépendantes. Cela signifie que la voiture est capable d’adapter la conduite en propulsion ou traction.
L’exemple le plus parlant c’est un démarrage sur de la neige. Un coup d’accélérateur avec la propulsion, une voiture classique déraperait, le système intelligent d’Infiniti prend le relais et passe automatiquement en traction pour sortir de l’embûche de la route.

L’expérience de conduite est complétée par quelques options très sympathiques comme les détecteurs de présence en angle mort et les caméras de front et de recul.
Ces mêmes caméras serviront indirectement pour deux fonctionnalités :
– la gestion des voitures devant vous, La Q50 adapte sa vitesse et est capable de freiner si le véhicule devant nous ralentit ou s’arrête brusquement.
– la gestion des « lignes », une fois enclenchée la voiture reste entre les deux lignes de la route. Si l’on s’endort ou si l’on dévie légèrement de sa route en se rapprochant du fossé, la voiture émet un bip et est même capable de redresser le volant toute seule.

Infiniti Q50 hybride AWD en chiffre
Carburant : Hybride Essence/électrique
Cylindres : V6
Puissance : 268 kW (364 PS)
transmission : Boîte automatique séquentielle à 7 rapports
0-100 Km/h : en 5.4 s
Consommation : 6.8l/100 km
émission de CO² : 159g/km
Prix : à partir de 56.230€

QX70 et Q50 Hybrid

Test drive du Crossover QX70 3.0d

chez Infiniti, le X correspond au crossover, terme qui désigne les SUV.
Sous son aspect de 4X4, c’est toute la puissance d’une voiture de sport qui ressorte.
L’interface Infiniti et le confort du QX70 sont similaires au Q50 ci-dessus, je m’attarderais donc uniquement sur l’expérience de conduite en elle-même.
On se sent comme une véritable bête de guerre au volant de ce monstre de la route.
Un peu plus de 2 tonnes que l’on soulève de la route très aisément avec un moteur V6. Tout est fluide à nouveau grâce aux technologies Infiniti, il ne reste plus qu’à apprécier la conduite sans se soucier de la route.

Nous sommes loin du temps des 4×4 montrés du doigt pour la pollution et leur côté « veau » de la route.

Infiniti QX70 3.0d en chiffre
Carburant : Diesel
Cylindres : V6
Puissance : 175 kW (238 PS)
transmission : Boîte automatique séquentielle à 7 rapports
0-100 Km/h : en 8.3 s
Consommation : 8.6l/100 km
émission de CO² : 225g/km
Prix : à partir de 52.950€

prêt a affronter le mont blanc avec le QX70Infiniti tape fort avec ses deux modèles. Il y a fort à parier qu’une clientèle de plus en plus nombreuses délaisse les allemandes haut de gamme au profit de cette marque, la différence de prix au vu des options jouera facilement en faveur d’Infiniti.
Bien sûr, ces deux modèles s’épanouiront beaucoup plus sur route qu’en ville au vu de leur gabarit imposant.
Pour ma part je suis tombé amoureux de l’hybride, un très bon compromis écologique/économique avec un confort hors norme.

Un commentaire

Laisser un commentaire