Autotour en Floride – de Miami Beach à Key West

Quel meilleur moyen de découvrir un pays que de le parcourir en voiture à son rythme. Je vous ai déjà vanté les mérites de l’autotour et si vous n’étiez pas encore convaincu, j’espère que cette fois-ci cela sera le cas.
Je rentre tout juste d’un séjour de 9 jours en Floride où malgré quelques nuages, la température n’est pas descendue en dessous des 30°. Au programme? Palmier, plage, crocodile, coucher de soleil et grosse voiture … Pour faciliter l’organisation, je suis passé par le comptoir des voyages, le spécialiste du road trip aux etats-unis qui s’occupe de tout, réservation des vols, de la voiture, des hôtels et qui inclut une assistance francophone locale 7j/7. Un véritable plus à l’étranger.

Miami Beach Baby !!

Après un rapide vol depuis Paris (un peu moins de 10h mais seulement 9h au retour!) nous atterrissons à Miami Dade County où nous récupérons notre voiture de location qui nous permettra de parcourir les 900km qui nous attendent pour notre périple, heureusement les locations sont en kilométrages illimités et l’essence coûte un peu moins cher qu’en France (le litre est aux environs de 0.50€).

Dès notre arrivée, on se sent tout de suite dépaysé avec les longues autoroutes entourées de palmiers et au loin la skyline des immeubles de Miami South Beach où nous passerons la nuit.
Après le checkin à l’hotel, nous décidons de nous promenez sur Ocean Drive, le quartier Art Deco aux néons fluo.
hotel colony ocean drive miami beachUn passage obligé par Calle Ocho, la mythique rue du quartier cubain mise en valeur il y a quelques années par la chanson de Pitbull. Ici la langue officielle est l’espagnol et on vient « défiler » en tenue légère à travers les terrasses des bars et restaurants. La nuit sera courte après quelques mojitos au Mango Tropical Café.
cuban crafters little havana miami

Les jours deux et trois sont dédiés à la visite de Miami, on flâne le long de la plage et dans les boutiques de Lincoln Road, on admire les joueurs de domino à Little Havana, on visite une fabrique de cigare et on s’éloigne un peu de la plage à la découverte du quartier de Coconut Grove où se trouve une piscine public totalement folle avec ses gondoliers/maîtres nageurs.
venetian pool coconut grove miamiAu quatrième jour, on prend la route assez tôt le matin pour se rendre dans le parc des Everglades, on retrouve ici toutes les images des séries et télé-réalité américaines (les experts Miami, les chasseurs de croco de RMC découverte …), un tour d’hydroglisseur dans les marais à la rencontre des alligators locaux, doux comme des agneaux, ils viennent même au plus près de l’embarcation à l’appel du guide. Mais que l’on ne s’y trompe pas, même les bébés ont assez de pression dans la mâchoire pour dévorer une main tendue vers eux 😉
crocodile miami

Sur les traces d’Hemingway à Key West

Après le déjeuner on reprend la route pour se rendre tout au sud de la Floride sur la célèbre Interstate N°1. On chevauche les premiers ponts pour se rendre à Key Largo, la plus grande île des Keys (50 km de long sur 3km de large) où nous passerons la nuit.

queue chez le poissonnier key largo
Il y a un peu d’attente chez le poissonnier local …

Le lendemain, on visite le  John Pennekamp Coral Reef State Park. Ce parc naturel compte 600 espèces de poissons et 40 de coraux mais c’est surtout pour ses 500 crocodiles que l’on vient. Malgré cette forte concentration de bestioles, on peut louer un kayak pour explorer la mangrove, sympa non ?

Au sixième jour, on attaque la partie quasi mystique de l’autotour, on franchit la quarantaine de ponts plantés dans l’océan qui relie les îles des Keys les unes aux autres. L’Overseas Highway nous emmène jusqu’au point le plus au sud des Etats unis : Key West. D’ici, la Havane est presque à portée de main, puisque seulement 150 km nous sépare de l’île de Cuba, l’ambiance qui règne est purement cubaine d’ailleurs, on s’attend à croiser l’auteur de « Pour qui sonne le glas » accoudé au bar en train de siroter son verre de rhum.
mission miami

L’avant dernière journée est consacrée à la visite de Key West, on pique une tête dans l’eau turquoise de Fort Taylor, on grimpe au sommet du vieux phare voisin de la maison d’Hemingway.
La météo nous empêchera de faire une sortie en mer mais le ciel se découvre juste à temps pour pouvoir admirer le coucher du soleil.

La dernière journée est consacrée à la route du retour vers l’aéroport international de Miami. On reprend la US 1 avec des souvenirs plein la tête que l’on pourra se repasser pendant le vol retour qui se fait de nuit avec un atterrissage à Paris au matin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire