L’homme qui meurt le plus dans les films – campagne don d’organe

The Man Who Died the Most in movies


Cette vidéo n’est pas une bande annonce pour le prochain Highlander mais bel et bien la dernière campagne de pub en faveur du don d’organe lancée par l’agence de Biomédecine.
Dans ce clip on découvre Robert Cronejager, l’acteur L’homme qui meurt le plus souvent dans les films.

Cette campagne drôle et décalée sert à faire passer un message clair :
Pour ceux qui ne meurent qu’une fois, dites à vos proches si vous êtes pour ou contre le don d’organe.

Petit rappel des chiffres
En France, en 2014, la progression de l’activité de greffe se confirme : +4,6% par rapport à 2013

  • En 2014, 20 311 patients ont besoin d’une greffe
  • 5 357 patients ont pu en bénéficier (5123 en 2013)
  • En 2014, 54 659 personnes étaient porteuses d’un greffon fonctionnel, ce qui témoigne de l’efficacité thérapeutique de la greffe
    En prenant l’initiative de dire à ses proches si l’on est pour ou contre le don d’organes et de tissus, il est possible de sauver ou changer radicalement de nombreuses vies car cela permet à plus de malades d’être greffés. En effet, c’est vers les proches que les médecins se tournent en cas de décès pour savoir si le défunt était opposé, ou non, au don de ses organes.

themanwhodiethemostinmoviesDans le cas d’accident grave, les hôpitaux ont deux moyens de savoir si une personne est donneuse d’organe ou non :

  1. le registre national des refus sur lequel on peut s’inscrire volontairement pour des raisons personnelles ou religieuses.
  2. la famille et les proches. En effet, que l’on soit pour ou contre, c’est en en discutant avec vos proches que vous pourrez signifier votre choix.

Juridiquement, c’est la famille qui possède le dernier mot, il est donc important de leur signaler afin d’accomplir votre volonté.
A quelques jours des grands départs en vacances souvent meurtriers, c’est un petit geste qui pourrait sauver de nombreuses vies.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire