Citroën C5 Aircross – le vaisseau amiral prend son envol

Annoncé lors du salon de Shanghai voilà un an et dévoilé au domaine de St Cloud cet été, le nouveau vaisseau amiral de Citroën arrive sur les routes dès le mois de janvier 2019.

C5 Aircross prend le meilleur de ses petits frères C3 Aircross et C4 Cactus pour assurer la continuité de la gamme. Bien que basé sur la plateforme de sa cousine la 3008, Le SUV se démarque par son côté POP, nouvelle signature stylistique de Citroën initiée par sa C3 il y a 2 ans.

La personnalisation et le confort avant tout

Si l’on retrouve un design commun à la gamme, notamment la vue avant. C5 Aicross se positionne comme le SUV qui manquait pour compléter la gamme. Tout en gardant ces lignes arrondies, il gagne enfin la longueur (4.50 m) et la carrure qui lui permettent de s’affirmer comme une voiture de “bonhomme”. Même si l’utilisation sera plus familiale au final, je trouvais qu’il manquait cette petite “touche” dans le reste de la gamme.
Il faut dire que les photos de la version chinoise l’année dernière avaient mise la barre haute. L’on pouvait presque se demander quelle place C5 Aircross allait pouvoir trouver entre Peugeot 3008 et DS7 Crossback. Finalement, en s’inscrivant dans la lignée de la personnalisation et du confort, on trouve un juste compromis qui ravira les fans historiques de la marque aux chevrons.

Au gré des 4 finitions (Start/Live/Feel/Shine) on peut varier sur 7 couleurs de carrosserie, 3 packs couleurs et 5 Ambiances intérieures, ce qui nous amène à une trentaine de possibilités pour avoir une voiture à son image.

Citroen C5 Aircross et les motorisations

Au programme de ces essais dans le désert d’Agafay au Maroc : 180ch ou 180ch ! En PureTech (essence) ou BlueHDI (diesel). Les deux motorisations utilisent la boite automatique EAT8 du groupe PSA.

Les amateurs de boite manuelle devront se rabattre sur les motorisations 130ch (une petite astuce qui permet d’afficher un tarif sous la barre des 25.000€ et qui au passage contentera et plaira à de nombreuses personnes).

Une version Plug-In Hybrid PHEV fera son apparition fin 2019 annonçant ainsi le début de l’électrification des gammes du groupe PSA. Les rumeurs évoquent un moteur thermiques de 200ch couplés avec deux moteurs électriques de 80Kw.

Essai dans le désert d’Agafay au Maroc

En attendant, il fallait bien les chemins chaotiques du désert Marocain pour tester le programme « Advanced Comfort » initié par Citroën sur C4 Cactus.
On retrouve ainsi le système à butées hydrauliques progressives qui assure le confort de suspension pour les passagers. Combiné avec des fauteuils possédant une sur-couche en mousse à mémoire de forme et une isolation acoustique au top, on arpente les routes dans un vrai cocon.

La technologie n’est pas en reste avec les assistants à la conduite déjà éprouvés chez PSA dont le Grip control qui nous aura permis d’affronter sereinement une piste recouverte de boue.

Seul un vrai mode 4×4 aura manqué à mon copilote du jour pour se sortir d’une situation un peu marécageuse (Toi même tu sais Quentin !).

En résumé …

Si l’arrivée d’un nouveau SUV ne va pas réconcilier les aficionados de la “berline à Papa” avec la marque aux chevrons. Je confirme juste que ce modèle vient comme la cerise sur le gâteau d’une gamme que je trouvais un poil trop citadine et propre sur elle. La motorisation 180ch est à mon sens idéale pour mouvoir ce véhicule dans cette gamme de prix. Un futur hit qui démontre aux mauvaises langues que Citroën n’est pas caché tranquillement dans l’ombre de Peugeot.

Les tarifs du C5 Aircross varient de 24 700€ à 39 150€

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.