Salon automobile de Geneve 2019 – les nouveautés

Après un premier aperçu d’un futur tout électrique pour rouler en ville, il est temps de jeter un oeil aux nouveautés des constructeurs pour ce 89ème GIMS.

Cette année 2019 est une année de transition, après avoir longtemps hésité, tous les constructeurs ou presque se précipitent sur l’hybridation de leurs voitures. Une technologie qui va leur permettre de faire baisser virtuellement le taux de rejet de CO² tout en apportant un confort aux utilisateurs notamment pour le “premier et le dernier kilomètre” à savoir des distances que l’on parcoure généralement à vitesse réduite comme les bouchons ou les petits trajets pour déposer les enfants à l’école ou aller chercher le pain.

Toyota et Lexus ont déjà dit adieu au Diesel

Si il y a bien un constructeur qui a pris de l’avance sur l’hybridation c’est Toyota/Lexus, j’en veux pour preuve mes derniers essais RAV4 et Lexus UX 250h qui ne sont proposés qu’en version hybride.

Si 2019 est une année de restylage pour Prius et pour Aygo, la vraie vedette du stand c’est Corolla qui arrive en hybride. Précédemment connue chez nous sous le nom de Auris, elle est également déclinée en version sportive Corolla GR Sport.

D’ailleurs pour rester dans les sportives et dans les retours … La magnifique GR Supra se pavane sur le stand devant la GR Supra GT4 Concept qui préfigure une évolution pour les pilotes privés.

Juste à côté on file sur l’espace premium de Lexus pour découvrir la Lexus RC F Track Edition. Une version boostée de la RC F plus destinée aux circuits qu’à la route.

Et on découvre également mon coup de cœur sous la forme d’un prototype : LC Convertible
Pas besoin de mots, les images parlent d’elles-mêmes. Croisons les doigts pour une mise en production.

Peugeot rugit encore une fois de plus

Dévoilée quelques jours avant le lancement du salon, Peugeot continue d’être insolent avec un futur hit qui sent le succès à plein nez. La nouvelle 208 se voit attribuer un design inspiré de la Peugeot 508 et lance les hostilités de l’électrique en proposant 3 motorisations : essence : diesel et 100% électrique. Le tout avec exactement le même design pour la voiture.

Ça peut paraître tout bête dit comme cela, mais pour moi c’était pourtant d’une logique implacable. Pourquoi s’embêter à créer un design futuriste (souvent moche) alors qu’il suffit de garder le même? L’annonce surprise (mais attendue) de cette 208 permet également d’introduire toute la gamme hybride chez Peugeot (3008 / 5008 / 508 en tête).

On peut d’ailleurs observé le concept e-legend qui se fait piquer la vedette à Genève par une version sport de la 508 baptisée : Concept 508 Peugeot Sport Engineered.
Avec ses trois moteurs (PureTech 200, électriques de 110ch à l’avant et 200ch à l’arrière). On frôle l’équivalent de 400ch et 500 Nm de couple, rien que ça …

Difficile de rivaliser pour le reste du groupe PSA, ainsi DS ou Opel n’étaient pas présent et Citroën préférait mettre en avant son Ami One ou son sympathique concept “the Citroënist”, un camper bien équipé à l’intérieur.

Jeep s’hybride, Alfa Romeo franchit le col du Tonale

Pour le groupe FCA, on est branché, on se plug.
Notamment chez Jeep qui devient le laboratoire du groupe en proposant ses modèles phares en version hybride : Jeep Renegade PHEV et Jeep Compass PHEV

Si l’hybridation n’offre qu’une autonomie de 50km (toujours cette notion de premier et dernier km), elle amène surtout un gain de couple non négligeable pour Jeep accroissant encore plus ses capacités de tout terrain.

Chez Alfa, on crée la surprise en dévoilant un concept car : le SUV compact Tonale
Petit frère du Stelvio, Tonale tire également son nom d’un célèbre col Italien. C’est malin cela me donne envie de faire le Tonale en Tonale comme j’avais eu l’occasion de le faire avec Stelvio. Ce SUV Compact sera un hybride rechargeable qui devrait donc bénéficier de la sportivité légendaire de la marque Milanaise.

Sur le stand de la marque au trident on peut découvrir le futur programme de personnalisation avec Le Maserati Levante ONE OF ONE d’Allegra Antinori.

Cet exercice de style préfigure le futur chez Maserati avec un savoir-faire de l’artisanat italien associé à la technologie et une esthétique sophistiquée.

Škoda accélère encore

Le constructeur tchèque, filiale de VW est très présent à Genève. Après Scala que j’ai pu découvrir en avant première à Tel Aviv en décembre, on découvre le SUV Compact Kamiq.

On découvre également le magnifique concept Vision iV avec “le” détail qui tue : une signature lumineuse en prolongement des feux arrières.

Polestar dévoile la concurrente de Tesla

Si Volvo n’a pas fait le déplacement cette année, sa division sportive premium si. Et sur son stand on peut admirer la Polestar 2, une berline 5 portes 100% électrique de 408ch, le tout pour 40.000€. Elle vous plait? Ne vous emballer pas, elle est dédiée au marché chinois et américain donc nous ne devrions pas la croiser au coin de la rue de si tôt.

Porsche se découvre

Si tout le monde cherchait le Taycan 100% électrique qui ne sera dévoilé que cet automne à Frankfurt, du coté de la firme de Stuttgart la vedette c’est la Porsche 911 Carrera 4S Cabriolet et ses 450ch qui sentent bon le pétrole. Bientôt une exception dans une gamme qui tend vers l’électrique comme le souligne les chiffres de vente de la Panamera.

Mazda présente un SUV Compact

Entre la Mazda CX-3 et la Mazda CX-5 il y a ? La Mazda CX-30 et son moteur hybride
SkyActiv. Prévue sur nos routes dès cet automne.

L’alliance Renault / Nissan / Mitsubishi

A côté des concept-cars Nissan IMq Concept et Mitsubishi Engelberg Tourer. La vedette ou plutôt les vedettes de l’alliance sont la 5ème génération de la Clio et la nouvelle Twingo.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.