Site icon Tendance au masculin

Suzuki Across – Essai du SUV hybride rechargeable

suzuki Across - pont de Langeais

On attribue de nombreux qualificatifs à ce SUV Suzuki, cela passe par : le plus rapide avec ses 306ch, le plus cher avec ses 54.190€, mais également le plus « hybride » avec sa motorisation hybride rechargeable.
Mais de qui parle t’on? Et bien du Suzuki Across bien entendu.

J’ai eu l’occasion de tester ce beau bébé pendant une semaine sur les routes de Touraine.
Cela fait suite à mon combo d’essais dans le cadre du partenariat commercial noué entre Toyota et Suzuki que j’évoquais dans mon article Swace.
Petit résumé en deux lignes pour ceux qui n’ont pas suivi :

C’est donc grâce à cela que Suzuki nous propose une motorisation inédite dans sa gamme à savoir le PHEV ou « Plug-in Hybrid Electric Vehicle » c’est à dire un véhicule avec une batterie électrique qu’il faut recharger sur une borne ou une prise électrique.

306ch pour mouvoir l’Across

Côté motorisation, nous avons un 4 cylindres essence de 185 ch ainsi que trois moteurs électriques (182 ch à l’avant et 54 ch à l’arrière).
Une charge complète de la batterie de 18,1 kWh permet une autonomie en électrique de 75km en cycle mixte à 100km en ville. Si vous avez une borne de recharge à disposition, cela vous permettra de réaliser la majorité de vos trajets au quotidien sans entendre le moteur thermique. Et en mode de conduite hybride, les moteurs électriques viennent épauler le 4 cylindres pour lui offrir de belles accélérations. Comme souvent avec l’électrique, on ressent la puissance d’accélération même si ce SUV n’est pas prévu pour faire du street racing.
A l’inverse, une fois les batteries épuisées et sans moyen de recharge à proximité, c’est le moteur thermique de 185ch qui prend le relai.
Si celui-ci n’a pas à rougir sans l’assistance de ses trois petits copains électriques, il faut bien avouer que l’on s’habitue vite à la puissance et au confort des 306 ch.

Le moteur électrique arrière de 40kW sert également à offrir un couple élevé aux roues arrières dans le cadre de la transmission E-four. Sans en faire un franchisseur, cela confère à l’Across de la stabilité au démarrage sur surface glissante ou à faible adhérence.

Niveau look, comme un air de déjà vu?

Comme je l’indiquais en introduction, Across est une version dite « rebadgée » du Toyota Rav4, il est donc logique que vous tourniez la tête à deux fois pour vérifier le logo du constructeur.
La seule grosse différence va se situer sur l’avant avec un parechoc légèrement plus affirmé que son cousin. Un peu de chrome en plus et une calandre plus visible. Avantage à Suzuki pour ma part.

Jumeaux vous avez dit jumeaux? Jouons au jeu des 7 différences entre le Toyota Rav4 et le Suzuki Across

Pour le profil et l’arrière pas de changement au programme. On conserve le passage de roue carrée et son coffre de 490L qui reste généreux malgré la présence des batteries dans le plancher.

Niveau technologie, Vous aurez tout, tout sauf le gps

Dans le même esprit que sur Swace, Suzuki a fait le choix de se passer du GPS Toyota (pas toujours réactif de toutes manières) pour privilégier une solution qui devient de plus en plus évidente pour le consommateur à savoir Apple Carplay et Android Auto. A vous les joies de Waze, Google maps, Apple Plans ou tout autre solution de GPS que vous préférez. Et on en profite pour écouter ses playlists sur Spotify ou Deezer et pourquoi pas demander à Siri de répondre à ce SMS qu’elle vient de vous lire. Vous l’aurez compris au fil de mes derniers essais, de toutes manières, je suis convaincu par cette technologie et au vu des dernières annonces d’Apple en la matière, nous ne sommes qu’au début de l’intégration dans nos futures voitures.

Concernant les aides à la conduite. Across est très bien loti, je vous renvoie directement sur la fiche technique pour retrouver la liste détaillée. Mais en résumé, le SUV lit les panneaux, est capable d’adapter sa vitesse à la voiture qui le précède, sait freiner en urgence face à un piéton ou un cycliste y compris lors d’une marche arrière et il surveille même du coin de l’œil (enfin du capteur) les angles morts.

Confort de conduite? Mon avis sur Across

Mon amour pour les gros SUV est proportionnellement inverse à mon désamour pour les breaks (je vous laisse relire la phrase à tête reposée). Donc autant vous dire que Across se classe en bonne position dans mon palmarès. Il faut dire qu’avec ses 4,635m de long pour 1,855m de large, il prend un peu de place sur un parking et au feu rouge. Il est donc plus grand que Vitara ou S-Cross qui sont les SUV Compact de la marque.

Niveau concurrence, On le mettra en face du Citroën C5 Aircross ou Peugeot 3008 et bien entendu le Toyota Rav4. Avec ses 54.190€ il apparait parmi les plus cher du podium mais pour ce prix là, il n’y a pas d’option à rajouter.

Quitter la version mobile