Nouvelle BMW série 5 sur les routes de la vallée du Douro

A l’occasion du lancement national le 9 février de la nouvelle BMW Série 5 : 7ème génération, le constructeur allemand m’a invité à un road-trip au cœur de la Vallée du Douro au Portugal.

Au programme, pas une révolution en soi, mais une très belle évolution pour la première berline sportive sortie en 1972.

Nouvelle BMW série 5 – le jeu des 7 différences

Voici quelques différences notables sur la dernière génération de la série 5

bmw serie 5 double calandre 2017
Les optiques avant ne font désormais plus qu’un avec les doubles calandres
bmw serie 5 ligne de demarcation
La ligne de démarcation de profil se fait sur les poignées et non plus au dessus ou en dessous.
bmw serie 5 optiques arrieres 2017
Les optiques arrières se prolongent également sur le côté désormais.
nouveau chassis
Nouveau châssis qui allie confort et dynamisme et pour la première fois, la direction active intégrale est associé au BMW xDrive.
 bmw serie 5 affichage tete haute
Affichage tête haute s’agrandit de 70%
bmw serie 5 display key
Le stationnement autonome télécommandé avec la BMW Display Key

On pourrait également noté la nouvelle prise d’air entre l’aile et la portière qui outre le look sportif offre le meilleur coefficient aérodynamique du segment à la nouvelle Série 5.

bmw serie 5

Au global, on peut également signaler que la nouvelle BMW série 5 est plus longue, plus large tout en étant moins lourde de 100kg que la précédente génération. Une véritable prouesse technique qui s’ajoute à la prouesse technologique.
On pourrait presque s’inquiéter que cette berline ne soit trop imposante pour nos petites routes européennes, sachez qu’il n’en ait rien. Sa réactivité comme ses équipements en font une voiture qui sera aussi plaisante à conduire sur de grandes distances qu’en ville.

Mais trêve de technique (que vous pouvez retrouver sur le site BMW) et place au ressenti du conducteur.

Road-trip le long du Douro avec la nouvelle BMW série 5

Pour ces essais, j’ai eu entre les mains deux modèles :

  • BMW 520d couleur Glaciersilber métallisé (gris) et sellerie cuir “Dakota Exclusive” Schwarz (noir)
  • BMW 530d xDrive couleur Alpinweiss uni (blanc) et sellerie cuir “Dakota Exclusive” Cognac (marron beige)

Au départ de l’aéroport de Porto en direction de Vila Real, c’est donc avec la BMW 520d et ses 190 ch que se feront les premiers tours de roues. Le confort et le plaisir de conduire se ressentent immédiatement. Je prend plaisir à découvrir les équipements de la voiture dont le nouvel affichage tête haute qui incrustent sur la route devant soi, les panneaux signalétiques, la vitesse du véhicule, les instructions du GPS et le mode de conduite enclenché.

bmw serie 5 console multimedia

Un poil déstabilisant les premières minutes, car on retrouve vraiment beaucoup d’informations généralement cantonnées au tableau de bord.
Un bon point pour BMW qui met sous les yeux du conducteur toutes les fonctionnalités comme le régulateur de vitesse.

bmw serie 5 volant

Pas de comodo caché derrière le volant que l’on trifouille à l’aveugle. Ici en quelques clics, la vitesse est bloquée à 120km/h (vitesse maximum sur les autoroutes portugaises). Cela permet même de tester les assistants de conduites comme le maintien de voie. Même si la législation n’autorise pas encore à lâcher le volant, la voiture sait rétablir une trajectoire pour rester entre les lignes de la route et se permet même de réguler toute seule sa vitesse pour l’adapter à la voiture de devant.
Le modèle que j’ai entre les mains en finition Luxury ajoute un “petit” 22.400€ d’accessoires au 46.350€ de base pour ce modèle mais il faut bien l’avouer, avec une voiture de ce segment. C’est un investissement qui s’avère plaisant.

bmw serie 5 au bord du douro

Après un déjeuner à Vila Real, j’ai pu mettre les 190 ch à rudes épreuves avec les magnifiques routes de montagnes que nous offre la vallée du Douro. La motorisation fait largement le job et on saluera même la suspension qui amortie complètement le choc sur les voies pavés. Un autre bon point également pour l’insonorisation.

bmw serie 5 pont de pinhao

Le temps de faire mumuse avec la caméra de recul à 360° et les commandes gestuelles et me voila déjà en train de rendre les clés à l’équipe BMW pour la nuit à l’hôtel Six Senses.

bmw serie 5 camera 360 degres

Le lendemain matin, démonstration de la BMW Display Key qui permet un stationnement autonome d’un simple glissement de doigt.

Le ton est donné avec la BMW 530d blanche. Au premier coup d’accélérateur, je remarque de suite le changement de motorisation en passant de 190 ch à 265 ch.
Ici le modèle de “base” est à 61.500€ et la finition M Sport ainsi que les diverses accessoires font monter la facture à 89.655€
Clairement il ne manque plus que la paire de Ray-ban (et accessoirement le soleil qui aura joué les absents) et je pourrais rentrer directement à Paris sans sentir les effets de la distance à parcourir.

bmw serie 5 530d xDrive

Les pilotes auto parmi mes confrères blogueurs et youtubeurs s’étant battus tout le weekend pour avoir le privilège de faire rugir les 340 ch de la BMW 540i, je ne pourrais pas vous en dire plus, mais pour avoir ressenti la différence entre les motorisations de la 520d et la 530d, je ne peux qu’imaginer l’avion de chasse en puissance …

bmw serie 5 interieur 2017

A savoir qu’un modèle hybride entrera en production courant mars pour une commercialisation fin 2017. Elle répondra au doux nom de BMW 530e iPerformance et affichera 252 ch pour une consommation de 1,9l/100km et sera proposée de base à 55.900€

Plus d’infos dans votre concession BMW à partir du 9 février et sur le site bmw.fr

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire