Nissan Leaf 2018 – Prête à électriser vos trajets

Lancée en 2010, la Nissan Leaf est le modèle 100% électrique le plus vendu au monde avec près de 300.000 exemplaires.
Il était donc temps de lui faire subir un petit lifting, on abandonne cette forme arrondie pour lui donner un look plus agressif avec des angles saillants.
Si la Leaf était la bonne copine qui faisait sourire les gens, la nouvelle Nissan Leaf 2018 est là pour conquérir le marché et montrer qu’on peut rouler autrement qu’avec du pétrole.

nissan leaf plage

Alors oui, les rageux viendront la comparer à la nouvelle Tesla modèle 3 … Mais si vous savez, cette voiture américaine qu’on ne verra sur une route Européenne que d’ici un an ou deux … alors que la Leaf est dispo en concession depuis cette semaine …
Il est compliqué d’être un “early adopter” (un adopteur en avant-première) et c’est finalement tellement plus simple d’attendre que la technologie soit prête et fonctionnelle, que l’on soit sûr de la longévité dans le temps, que la masse du grand public se soit fait à l’idée … En gros? Pourquoi chercher une solution alternative à ce que l’on connaît déjà ?

Pour plusieurs raisons :

  • On sait que les réserves de pétrole ne sont pas illimitées.
  • On sait que la technologie Diesel, chouchoute des français est vouée à être montrée du doigt jusqu’à disparaître malgré les économies sur le nombre de km parcourus.
  • On s’aperçoit que finalement avec les moyens de transports modernes, nos voitures parcourent moins de km au quotidien qu’auparavant.

En effet, en dehors des commerciaux qui sillonnent les routes, quelles sont les vraies occasions pour un particulier de faire plus de 500km d’une traite? Les vacances? A raison de quelques fois dans l’année?
Pour un usage urbain, une voiture zéro émission avec une autonomie de 200-300km fera largement le job, surtout si dans l’avenir, les bornes de rechargement se développent. On fait ses courses? on se branche, on arrive au boulot? On se branche … On rentre à la maison? On se branche dans son garage ou sur une borne d’un parking ou d’une rue. Pour l’instant, la ville verte et écolo est utopique sur le papier, mais avec une volonté politique ecoresponsable, les choses peuvent vite changer.

nissan leaf profil

En surfant sur le compte Facebook de Nissan avant de rédiger ces lignes, je lisais le commentaire préféré des détracteurs de la technologie électrique : “Combien de temps vais-je mettre pour faire un Paris-Perpignan …”
On devine à la seconde même où on le lit que ce commentaire n’est destiné qu’à la vanne …
J’ai eu envie de lui répondre : 1h20 !!! C’est le temps que met un avion pour faire le trajet entre les deux villes et une fois arrivé à l’aéroport? Tu loues une Nissan Leaf qui te permettra de compenser le kérosène et amoindrir le réchauffement climatique.
Mais, ne nourrissons pas le troll …Car je ne suis pas là pour vous convaincre d’acheter une voiture électrique. Je roule au diesel des années 90 pour ma part. Je fais juste le constat que l’alternative durable existe.
Je ne dis pas que les 100% électrique soit la solution. La production d’électricité nucléaire ainsi que le recyclage des fameuses batteries sont des sujets à étudier.
Chez Nissan, on y réfléchit et le recyclage des batteries passent par un système d’unité de stockage énergie qui a terme servira d’alimentation pour votre maison ou pour des entreprises.

On voit que le marché de l’hybride ne décolle pas voir même il régresse. Et on voit quelques expérimentations chez Hyundai ou Toyota pour de l’hydrogène. Peut-être une autre voie à explorer. En attendant, la Nissan Leaf est là, elle attend sagement que ces concurrentes arrivent et il y a fort à parier qu’elle sera là pour s’aligner ou faire mieux qu’elles en temps voulu.
D’ailleurs, la technologie évolue, on murmure des batteries plus puissantes (60kw) qui pousseront l’autonomie encore plus loin avec une seule charge … En attendant, allez vous faire une idée en concession.

nissan leaf peut en cacher une autre

Test de la Nouvelle Nissan Leaf sur les route de la French Riviera

C’est bien gentil de parler technologie, mais on pourrait en écrire des pages et des pages. Alors parlons concret. J’ai eu l’occasion de prendre le volant de la nouvelle Leaf.
Au démarrage, seul un petit voyant vous indique que la voiture est bien en route. La batterie était chargée à bloc et un parcours mêlant à la fois ville, autoroutes, bord de mer et routes sinueuses de montagne nous attendaient.
Le but étant bien sûr de ne pas faire le coup de la panne sèche avant d’arriver à destination.
Sur le papier et selon la nouvelle norme de test WLTP, on a devant nous une autonomie de 285 km en cycle mixte et jusqu’à 415 km en cycle urbain. Largement suffisant pour partir de Nice, longé la côte par Cannes avant d’aller déjeuner sur le port de St Raphaël et revenir à Nice.

nissan leaf clin oeil

Sous le capot, 150ch, enfin non pardon 110 kW pour un couple de 320 Nm. Le tout dirigé par une boite auto et la fameuse fonctionnalité de e-pedal.
Kezaco? Imaginez votre pédale d’accélérateur, vous appuyez dessus, la voiture avance, vous relâchez la pédale la voiture freine toute seule. C’est tout bête comme idée, ça résume très bien ce que l’on appelle le frein moteur. Mais finalement, dans 90% des actions du quotidien, ça vous permettra de vous passer de votre pédale de frein qui ne servira plus que pour les bons vieux freinages d’urgence.
Démarrage en côte ? Ça se fait tout seul. On arrive à un cédez-le-passage? Un rond point? Il suffit de lever le pied et de réaccélérer. Je ne vous parle même pas des bouchons sur le périf’
Sans être LA révolution du siècle, c’est une fonctionnalité qu’on active et qu’on ne veut plus enlever dès qu’on l’a essayé. Fini les a coups dans la conduite et en matière de sécurité, dites vous que la voiture aura déjà commencé à freiner avant même que votre pied atteigne la pédale de frein.

nissan leaf arriere

Le design, on aime ou on n’aime pas. Je lui trouve bien évidemment des points de ressemblance avec sa petite sœur la Nissan Micra nouvelle génération que j’ai eu l’occasion de tester en septembre dernier.
A l’intérieur, La planche de bord a été entièrement redessinée. Un ressenti qualitatif pour moi. Seule originalité, le levier de vitesse est remplacé par une souris mais reprend les mêmes habitudes qu’une boite de vitesse auto : marche arrière, point mort, marche avant et mode éco. Et on clique sur le dessus pour le parking.

nissan leaf interieur

Niveau technologie, Votre copilote sur Leaf se nomme ProPilot. Il comprend l’ensemble des assistants à la conduite que l’on retrouve sur le marché désormais. Maintien dans la file (avec un son et une vibration dans le volant plutôt désagréable), distances de sécurité, régulateur de vitesse et en option le park assist.

Pour ma part, j’ai été convaincu par la Nissan Leaf. J’en ferais bien mon auto du quotidien, le silence de la voiture n’est troublé que par le frottement des pneus sur le bitume. Même à 130Km/h sur autoroute, On n’entend aucun bruit, aucune vibration gênante. Le volume du sound sytem Bose n’a pas besoin d’être à son maximum pour apprécier la musique.
Je me vois bien avoir la Leaf pour tous les jours, et un petit cabriolet un peu bruyant pour le weekend …

Nissan Leaf à partir de 27.900 €

nissan leaf arc en ciel
Même la nature salue le 100% électrique avec un superbe arc-en-ciel au dessus de la nouvelle Nissan Leaf

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire