Škoda Scala se dévoile à Tel Aviv

En ce 6 décembre 2018 en plein coeur de Tel Aviv, le constructeur Tchèque dégaine son nouveau né la Scala

Une berline compacte, voiture qui manquait dans la gamme plutôt complète du constructeur  qui, depuis quelques années, nous avait plus habitué à des sorties de SUV comme Kodiaq ou Karoq.

skoda scala

 Un ajout à la gamme très certainement poussé par le succès de sa cousine de groupe VW Golf ou par celui des concurrentes comme la Peugeot 308 ou l’Honda Civic.

Le segment est ultra-concurrentiel, il paraissait donc logique d’insuffler l’esprit slave de ce coté là également.

Škoda Scala – aux origines du nom

Le nom Scala ne vient pas de la passion pour le célèbre opéra de Milan même si c’est bien du côté de l’Italie qu’il faut y chercher les origines. Scala en italien c’est une échelle et il faut y voir une analogie pour la marque dans sa montée en gamme marche par marche pour devenir un grand constructeur européen.

Puisque nous en sommes à l’explication de texte, le lieu du dévoilement n’est pas anodin non plus. En effet Tel Aviv symbolise le contraste de modernité et d’ancien. Israël est réputé pour ses start-up technologiques et Scala n’est pas en reste de ce côté là. Et si l’on en croit la présentation presse, la marque Škoda est la marque la plus forte sur place. Il est vrai qu’il n’est pas rare de croiser les modèles de la marque comme la Superb, la Rapid ou l’Octavia. La boucle est bouclée en somme.  

Škoda Scala – Ce que l’on sait déjà

On sait qu’elle est inspirée du concept-car Vision RS que vous avez pu apercevoir au salon de Paris.

Concept-car Skoda Vision RS au salon de Paris (crédit photo : miss280ch.com)

On sait également qu’elle circulera sur les routes françaises au début de l’été (juin 2019)
On peut déjà dire qu’il s’agit d’une berline compacte 5 portes avec hayon.

Pour les tarifs français, il faudra attendre encore un peu (entre janvier et le salon de Genève en mars) mais de l’aveu des représentants français, Le prix sera adapté à ses concurrentes directes tout en restant dans la gamme de prix du groupe VW, C’est à dire un peu moins chère qu’une Audi par exemple. 

En termes de motorisation : 

  • 3 moteurs essence 95ch et 115ch en 3 cylindres et un 150ch en 4 cylindres.
  • 1 moteur diesel de 115ch en 4 cylindres. (1.6 TDI pour 250 Nm)
  • 1 nouvelle motorisation combinant gaz et essence de 90ch devrait faire son apparition d’ici la fin d’année 2019

Pour nos amis rageux du moteur, pas de trace encore d’un modèle sportif mais il y a fort à parier que c’est dans les projets comme le Karoq RS qui roule en ce moment même sur les routes espagnoles. 

Il ne restera plus qu’à tester le comportement de cette berline compact avant sa sortie sur les routes françaises. Quelque part au moment du printemps, pour ma part je pose déjà ma candidature !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.