Suzuki Vitara et S-Cross passent à l’hybride

Faites défiler

Sujet d’enjeux majeurs écologique et politique, Suzuki aide ses acheteurs à y voir plus clair dans la décision d’achat en passant l’intégralité de sa gamme en Hybride.

Cela commence par Vitara et S-Cross avant de s’attaquer aux deux citadines Swift et Ignis.
Pour cette évolution, on passe sur le nouveau 1.4 Boosterjet 129 ch (qui équipe également la Swift Sport) associé à un système d’hybridation légère SHVS 48V.
Avant d’aller plus loin dans la lecture, sachez qu’ici, hybridation légère signifie que le moteur thermique fonctionne en continu et que l’hybridation apporte du couple, un effet boost et un ralenti électrique. Autant de fonctionnalités qui feront baisser votre consommation, vos émissions de CO² tout en continuant d’offrir un confort et le plaisir de la conduite.

Suzuki Vitara – précurseur des SUV maintenant en hybride

A l’occasion de ces 30 ans, j’avais eu l’occasion de tester le Vitara dans la neige des Alpes dans sa version reliftée. C’était une belle découverte du véhicule et j’avais été surpris par sa tenue de route plutôt exemplaire.

Pas de changement majeur en 2020 si ce n’est donc le passage à l’hybride. Nous avons une familiale plutôt passe-partout de part son look et son équipement complet sans être statutaire.

A l’usage, c’est clairement transparent pour le conducteur, Le seul moyen de se dire qu’on roule en hybride, c’est de mettre le graphisme qui représente la récupération d’énergie lors des phases de décélération ou du freinage. Je reste convaincu que cette transparence est à terme le meilleur moyen de convaincre les irréductibles de l’essence / diesel qui ne veulent pas encore entendre parler de l’électricité qui fait avancer leur voiture.

Contrairement à ce qui a été insinué honteusement dans un autre article, non je n’ai pas le pied lourd, j’ai juste effectuer la partie du road-trip plus “montagneuse” pendant que madame se prélassait le long de la côte bretonne en mode cruising. Blague à part, pour cette voiture familiale, on obtient une consommation de 6.9l/100km pour des chiffres annoncés entre 6.0 et 6.5l/100km. Ce qui est loin d’être “déconnant” pour un usage routier. Il nous aura manqué un peu de circuit urbain où l’hybridation aurait pris tout son sens dans les accélérations/freinages.

Lors de sa disponibilité française, Vitara ne propose que la boite manuelle, la boite automatique devrait arriver d’ici la fin de l’année. Toujours disponibles en deux versions : 4×2 (traction) ou Allgrip (transmission intégrale), que j’avais tant apprécié en montagne et trois niveaux de finitions.

Pour le reste des données techniques, je vous renvoie directement vers la fiche technique du constructeur.

Image exceptionnelle de Vitara au célèbre “mont de St Michel en Bretagne” et un jour où il ne pleut pas en plus.

Suzuki S-Cross Hybride – Cruising au bord de mer en Bretagne

Je vous présente les deux modèles ici, car la motorisation est la même et du coup les sensations de conduite également.

Le look du S-Cross est plus affirmé que son petit frère Vitara. C’est paradoxal, car Vitara ayant été restylé plus récemment, dans la hiérarchie de la gamme Suzuki on pourrait penser que Vitara représente le haut de la gamme. Mais c’est bien S-Cross le grand frère.

Le choix du modèle se fera donc purement à l’esthétique extérieure et intérieure.
Pour le reste on applique la politique Suzuki à savoir Confort & Sécurité, et désormais hybridation.

Nouveau S-Cross à partir de 19.340€

Prochain rendez-vous avec Suzuki, cela sera le passage à l’hybridation de Swift Sport (ma chouchou) et de Ignis (la petite citadine passe partout)

Laisser un commentaire