A la une

Citroën C5 X – Essai de la grande routière

Faites défiler

En juin 2017, les afficionados de la « berline à papa » accueillaient une mauvaise nouvelle qui allait changer la face du monde à savoir la fin de production de la Citroën C5. Cela correspondait à un changement des mentalités vis à vis des SUV et annonçait pour Citroën le lancement de ses modèles SUV avec par exemple C3 Aircross à l’automne de cette même année, suivi plus tard par C4 cactus et C5 Aircross.

Et pourtant, presque 5 ans plus tard, la marque aux chevrons frappent là où on ne l’attendait plus en nous présentant la Citroën C5 X. Avec un « X » qui donne le ton lorsque vous essayez de placer cette très grande routière de 4805 mm de long dans une catégorie. En effet, ses lignes évoquent une berline, mais la posture de conduite est surélevée comme un SUV, et si l’on regarde son volume de chargement (545 litres), c’est quasiment un coffre de break de par sa forme carrée qui permet de le remplir facilement. En somme, nous avons un modèle hybride à la croisée de tous les chemins et catégories.

Hybride c’est également le maitre mot pour la motorisation car il existe bien deux modèles Puretech (130ch et 180ch) pour un modèle hybride de 225ch, mais n’espérez pas vous précipitez sur le diesel, car il n’y en a pas. Pour rester dans les choses qui fâchent les vieux de la vieille, sachez également qu’il n’y a pas de boite de vitesse manuelle. Pour toutes les motorisations, c’est la désormais la célèbre boite EAT8 qui équipe la C5 X comme elle le fait déjà avec de nombreuses autres voitures de Peugeot / Citroën et DS.

Présentation plus en détail de Citroën C5 X

Je vous ai déjà vanté la longueur en introduction, mais avec 4 805 mm de long, 1 865 mm de large et 1 485 mm de haut. C’est bien au cœur du segment D que Citroën C5 X se place au côté de sa cousine la Peugeot 508, ou d’une Volvo V60, une Volkswagen Passat et d’une Skoda Superb. C’est une véritable routière faite pour transporter une famille sur de nombreux kilomètres.

Et pour cela, en plus du beau volume du coffre, avec un empattement de 2 785 mm, on assure même le confort des passagers arrières. Citroën oblige, l’accent est également mis sur les sièges Advanced Comfort de C5 X, une technologie de matelassage qui fonctionne comme un surmatelas pour votre lit. On retrouve également les suspensions avec le fameux effets tapis volant qui assurent une route presque sans obstacles.

Le confort du conducteur est complété par un affichage tête haute du plus bel effet couplé avec un écran tactile 12′ pouces dont l’interface à été conçue à la manière d’une tablette tactile. D’ailleurs, le fossé entre les systèmes embarqués des constructeurs et les Apple CarPlay ou Android auto tend à s’effacer. En quelques secondes, j’ai pu connecter mon iphone en bluetooth pour retrouver mes applis musicales, mais également Waze. Il m’a suffit ensuite de poser mon tel directement sur la surface de recharge par induction prévue à cet effet. Et fini le câble qui manque, ou la recherche de l’adaptateur.

Affichage tête haute « Extended Head Up Display » en couleur

Motorisations

Revenons sur les motorisations. Lors de ces essais, j’ai eu l’occasion de tester les deux extrêmes à savoir le PureTech 130ch et l’hydride 225ch. (En version Shine et Shine Pack qui sont les niveaux d’équipement les plus complet).
Concernant le PureTech, il est déjà bien connu dans le groupe en équipant de nombreux modèles. Il est efficace pour une utilisation de routière familiale avec une consommation et surtout un prix maitrisé puisque cela permet d’avoir un prix d’appel à partir de 32.900€
Lors de cet essai, je roulais en binôme avec Bertrand des essais du club qui lui avait la PureTech 180ch (à partir de 40.500€). En dehors de quelques accélérations plus longues pour moi, les 130ch n’ont pas démérités. La différence de 8000€ entre les deux modèles ne sera justifiée que par votre propension aux moteurs plus puissants.

Concernant l’hybride, On part du moteur essence PureTech 180 auquel on combine un moteur
électrique 81,2 KW ainsi qu’une boîte automatique électrifiée ë-EAT8 et une batterie Lithium-Ion de 12,4 kWh.
Le prix s’en ressent (à partir de 44.950€) mais n’oublions pas l’augmentation de puissance (225ch) et surtout une autonomie 100% électrique d’une cinquantaine de kilomètres. Pour l’avoir testé dans Barcelone, cela permet de rouler sans utiliser une goutte de carburant et dans un silence feutré. Pour une bonne partie des besoins du quotidien (trajet travail, courses, petits déplacements urbains), cela signifie donc une vraie économie. En mode de conduite éco, les freinages permettent une régénération de la batterie.

Mon avis sur la Citroën C5 X

Citroën ne déçoit pas avec ses technologies Advanced Comfort. On ne sent quasiment pas les défauts de la route. Une fois le fauteuil bien réglé, les assistants à la conduite enclenchés dont le Highway Driver Assist qui combine le régulateur de vitesse adaptatif et l’aide au maintien dans la voie. On pourrait traverser la France entière pour aller en vacances sur la côte d’Azur et enchainer avec une partie de pétanque en arrivant sans fatigue.

Ce vaisseau amiral de la marque va rapidement conquérir les fans qui cherchent à passer dans le futur (avec l’hydride) tout en savourant le confort historique de Citroën. Les tarifs affichés se placent sous ceux des cousines du groupe mais également sous ceux de nombreux allemandes. Une routière qui saura séduire ceux qui n’aiment pas les SUV (en attendant le restylage de C5 Aircross prévu cette année).

Plus d’informations sur le site Citroën

Laisser un commentaire

Long Island Iced Tea – le cocktail prohibition par excellence Déballage Degusta Box – La box tricolore Dopper – la gourde écologique hollandaise arrive en France Révélation de la Peugeot 408 Volvo C40 – le SUV coupé 100% électrique Présentation Jeep Compass 4xe – Top 5 des Easter Eggs My Ami Buggy par Citroën – édition ultra limitée pour fêter l’été Déballage Degusta Box apéro dinatoire Suzuki Across – essai et présentation du SUV hybride rechargeable Miss Marvel sur Disneyplus – Une série que l’on regarde ou pas ?