Ford Adrenaline Day au Circuit de l’Ouest Parisien

Lorsque l’on évoque Ford, on ne pense pas spécifiquement à la vitesse, ou du moins pas immédiatement. Le constructeur généraliste à une gamme tellement étendue qu’on en oublierait “presque” des noms comme Ford GT, Mustang, Focus RS …
Et pourtant, oui l’américain produit bien des “muscle cars” et possède même une division dédiée à cela : Ford Performance.

ford performance
C’est d’ailleurs sous cette bannière que la journée Ford Adrenaline Day se fera.

Circuit de l’Ouest Parisien et une Shelby 350GT R

Mardi 9h, le rendez-vous est donné du côté de Dreux. Le soleil chauffe déjà fort et se reflète sur une carrosserie “jaune triple”, mais oui c’est bien un cobra qui nous accueille à l’entrée du circuit de l’Ouest Parisien.

ford mustang shelby gt350r
Plus précisément le cobra de la Shelby 350GT R. Une petite bombe de 526ch alimentée par le V8 le plus puissant jamais produit par Ford. Une pépite puisque celle-ci n’est pas homologuée pour rouler sur route en Europe. Et cela tombe bien car nous sommes sur un circuit et nous avons à notre disposition Frédéric Gabillon, spécialement mandaté par Ford pour nous faire faire quelques tours de baptême un peu musclés. Mais cela devra attendre un peu, d’abord place aux pilotes en herbe.

shelby 350 gt r

Au programme :

  • 3 Circuits: OffRoad, RallyCross et Asphalte
  • Véhicules: Edge, Ranger, Kuga, Focus RS, Mustang, Fiesta ST200, Shelby 350GT R

Session offroad avec Edge, Ranger et Kuga

Sur le papier, jamais je n’irais mettre le Kuga et l’Edge en difficulté sur un parcours de 4×4.

ford session off road

Et bien dans la réalité, ces SUV urbains s’en sortent très bien. Bien sûr SUV oblige, la garde au sol n’est pas haute, il faut donc éviter de foncer tête baissée dans un fossé, sur une crête ou dans un croisement de pont. Mais sur le parcours offroad de Dreux, ils n’ont pas à rougir.

session offroad

Bien sûr, le plus fun de la session c’est le Ranger Wildtrack. Un énorme pick-up qui fait le parcours en toute simplicité en se rajoutant même quelques difficultés pour le plaisir des yeux.

ford ranger

On aurait presque envie de faire plusieurs tours à fond les gamelles sur le croisement de pont tellement le manège est amusant.

ford ranger croisement de pont

Les 200ch de la bête auraient pu nous permettre de corser un peu la difficulté en chargeant la benne ou en rajoutant une remorque par exemple mais ce n’était pas le but de la journée.

ford ranger off road

Session RallyCross en Fiesta ST200

Une discipline plutôt méconnue du grand public et à tort d’ailleurs, le rallycross se déroule sur circuit fermé alternant de l’asphalte et des surfaces en terre.

ford fiesta st200 rallycross
Pour cela, on prend une petite citadine que l’on croise tous les jours dans la rue la Ford Fiesta …
Ah non pardon, on prend sa grande sœur chez Ford Performance la Ford Fiesta ST 200
200 pour 200ch bien sûr et un 0 à 100 en 6.7 secondes.
On enfile un casque, on effectue un premier tour de circuit en passager pour nous montrer comment piloter sur circuit mixte terre/asphalte et c’est parti pour 5 tours.

ford fiesta st200 circuit
Si les deux premiers tours sont un peu hésitants, le copilote nous met en condition en nous expliquant que la voiture est configurée pour avaler de la piste et qu’il faudra un sacré coup de volant pour commencer à déraper donc inutile de chipoter sur l’accélérateur, il faut y aller franchement. On se prend vite au jeu et on regrette presque l’absence de concurrents.
Une fois les 5 tours effectués, on échange de place avec le copilote qui remet en cause tous mes espoirs de devenir le futur champion de RallyCross que j’ai pu nourrir pendant quelques instants.
Il réussit à prouver que la voiture a encore largement de quoi faire sous le capot y compris en ligne droite et après ça, je me dis que je regarderais différemment les Ford Fiesta dans la rue …

Session Asphalte avec Ford Focus RS et Mustang GT

Il est désormais temps d’affronter le circuit très technique de Dreux. Peu de lignes droites permettant une accélération franche, il faudra jouer avec les courbes et les virages en épingle pour s’approprier ce circuit.
Je commence par la Focus RS. 350ch … un 0 à 100 en 4.7 secondes.

ford focus rs
Autant dire que l’on entend le moteur rugir à chaque changement de rapport. Le circuit est balisé avec des cônes pour nous faciliter la vie. On pile, on met un coup de volant pour viser le cône suivant en sortie de virage et une fois le cône franchit on écrase l’accélérateur jusqu’au cône suivant.
Avec son petit gabarit, la Focus RS s’éclate littéralement sur ce circuit technique. On en vient presque à se dire qu’il est dommage de rouler sur route avec une voiture comme celle-ci.

mustang gt

Viens ensuite le tour de la Mustang GT. Un “petit” V8 de 421ch. Mais il faut au moins cela pour mouvoir le monstre. La Mustang, c’est une voiture faite pour les Highways américaines. Une fois lancée en ligne droite c’est un muscle car, mais sur un circuit tout en virage? Elle parait presque lourde.

ford mustang gt
C’est surtout une impression laissée par le passage post Focus RS car avec un V8 qui chante, très honnêtement c’est un monstre de puissance brute et je n’aurais pas la prétention de dire que j’ai pu l’amadouer sur circuit. A la conduite, on se sent en sécurité dans cet habitacle. Presque trop?

Cerise sur le gâteau Ford Adrenaline Day avec le baptême en Shelby 350 GT R

Shelby du nom de son créateur le pilote Caroll Shelby est un préparateur qui en plus des AC Cobra a préparé dès leur création des Mustang GT350 et GT500

shelby 350 gt r circuit ouest parisien
Shelby est à Ford ce que Abarth est à Fiat ou Pininfarina à Alfa Romeo : un sublimateur de voitures.
Son crédo : “gagner des courses le dimanche, c’est vendre des autos le lundi” aura assuré le succès des Mustangs dans l’histoire.

shelby 350 gt r circuit dreux

Un peu plus de 50 ans après la première génération, on passe de 306ch à 526ch.
Pas de long discours sur le baptême, une petite vidéo en immersion devrait suffir à vous convaincre.

Une belle journée pleine d’adrénaline comme annoncé, la route du retour avec ses radars et ses limitations de vitesse sera beaucoup moins grisante.
Seule absente de la journée mais pas des moindres, la Ford GT que je continuerais à pourchasser à travers l’Europe après Milan et Genève

famille ford performance

Un grand merci à Ford pour cette invitation et cette journée forte en émotion.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire